Shanghai

Carnet de voyage en Chine

Le circuit

La Chine apparait aujourd'hui comme une terre de contrastes : la civilisation chinoise remonte à plus de 5.000 ans; c'est le plus grand pays du monde: 18 fois la surface de la France et 1,3 milliards d'habitants ce qui représente le 1/5 de la population mondiale.

Circuit Malgré cela, depuis des siècles, la Chine est restée en retrait sur le plan mondial pour ne commencer à se réveiller qu'à la fin du 20ème siècle: après la Révolution Culturelle de Mao ZeDong, Deng Xiao Ping engagea la Chine sur la voie d'une économie de marché qui aujourd'hui, parallèlement à une mondialisation généralisée, est en train de transformer la Chine en une des principales puissances économiques du monde.

Place Tien Am Men

Comment ce pays peut-il concilier les impératifs d'un parti communiste unique avec un libéralisme économique très développé ? La Chine est-elle en voie de devenir la 1ère puissance économique du monde ?
Découvrir la Chine apparait donc comme indispensable et passionnant. Notre circuit nous conduira d'abord à Pékin, puis à Xi'an dans l'intérieur du pays, à la grande métropole de Shanghai, à Guilin où nous aurons l'occasion de nous plonger dans la vie rurale, puis Canton et Hong Kong récemment rattachée à la Chine.

Pékin

Pékin est la capitale de la Chine: avec près de 20 millions d'habitants, c'est la 2ème ville de Chine après Shanghai. Si Shanghai et Hong Kong sont les principaux centres économiques de la Chine, Pékin est sans conteste la capitale politique et culturelle.
La ville connait une modernisation effrénée depuis quelques années: les buildings modernes et luxueux sont construits de tous cotés mais en même temps les embouteillages deviennent problématiques!
Si Pékin est une immense ville moderne et quelque peu austère, elle laisse une large part aux espaces verts. En centre ville, on trouve de nombreux parcs que les chinois apprécient particulièrement.

Temple du Ciel

Pékin: Temple du Ciel

Par exemple, voici l'immense parc du Temple du Ciel. Il remonte au 15ème siècle: à l'époque, l'empereur était considéré comme le "fils du Ciel", chargé de faire le lien avec l'autorité céleste pour préserver le bon ordre sur terre. Afin de montrer son respect au Ciel, des cérémonies de sacrifice d'animaux étaient régulièrement organisées.
Après l'Autel du Ciel, on découvre la Voûte Céleste Impériale puis la Rotonde des Prières pour de bonnes moissons abritée sous une merveilleuse triple toiture de tuiles bleues. Son immense jardin, est un des lieux de prédilection des Pékinois, en particulier les retraités, qui souhaitent faire un peu d'exercice, danser, chanter ou tout simplement rencontrer du monde.

Palais d'été

Palais d'été

Le Palais d'été est un autre parc très apprécié des Pékinois. Il s'étend au pied de la Colline de la Longévité Millénaire. Il fut réalisé en 1755 par l'empereur Qianlong pour loger sa mère. La "longue galerie" borde le lac sur plus de 700 mètres: entrecoupée de 4 pavillons; elle est décorée de peintures dont les thèmes sont pris dans les paysages chinois, le théâtre ou la littérature. Au bout de la galerie, le bateau en marbre où l'impératrice Cixi organisait des banquets; il s'agit en fait d'un vestige de l'ancien palais auquel l'impératrice a seulement fait ajouter les superstructures et un semblant de roues à aubes.

Opéra

Pékin: Opéra

Mais revenons au centre de Pékin: à proximité immédiate de la place Tien Am Men, le Centre National des Arts et du Spectacles qu'on appelle plus communément l'opéra. Construit sur les plans de l'architecte français Paul Andreu, il a été inauguré en 2007. Il comprend 3 principales salles: une salle d'opéra de 2.400 places, une salle de concert de 2.000 places et un théâtre de 1.000 places.

Place Tien Am Men

Juste à coté, la place Tien Am Men. Cette immense place a été conçue pour contenir un million de personnes. Au nord, elle est bordée par la porte sud de la Cité Interdite, la Porte de la Paix Céleste avec son immense portrait de Mao Zedong. C'est à cet endroit que celui-ci a proclamé la République Populaire de Chine le 1er octobre 1949.

A l'ouest, l'imposant Palais de l'Assemblée du peuple. Au centre de la place, le Monument aux Héros du peuple, un obélisque de 38m de haut qui symbolise le triomphe du peuple communiste. A coté, le mausolée de Mao Zedong.

Cité Interdite

Pékin: Cité interdite

Nous voici devant la fameuse Cité Interdite, l'un des plus beaux monuments de Chine; elle est classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Une foule incroyable se presse pour visiter cet emblème de la ville de Pékin. Construite au 15ème siècle par le 3ème empereur de la dynastie Ming, la Cité Interdite a été le lieu de résidence de l'empereur de Chine et le centre du pouvoir politique pendant 5 siècles: 24 empereurs y ont logé de 1368 à 1911. Son nom s'explique par le fait que l'accès à ce palais, résidence des empereurs et de leur famille, était strictement interdit au peuple chinois.

Pékin : Cité interditeAligné sur un axe central qui détermine une disposition parfaitement symétrique des bâtiments, l'ensemble se répartit en 2 vastes cours: la cour extérieure consacrée à la vie cérémonielle et la cour intérieure dévolue à l'espace résidentiel.
Après les portes du Midi et de l'Harmonie Suprême, nous arrivons dans la Cour extérieure avec ses 3 Palais de l'Harmonie Suprême, de l'Harmonie du Milieu et de l'Harmonie Préservée.
Puis on pénètre dans la cour intérieure pour trouver le Palais de la Pureté Céleste (appartements privés de l'empereur), le Palais de la Tranquillité Terrestre (appartements privés de l'impératrice) et le Palais de l'Union, réservé aux sceaux de l'empereur. Près de 300 chaudrons de bronze, dont quelques uns énormes, servaient à conserver l'eau en cas d'incendie, le plus grand danger encouru dans ces palais!

Temple des Lamas

Pékin: Temple des Lamas

Le Temple des Lamas est le plus grand temple de bouddhisme tibétain de Pékin. Construit en 1694, il est devenu également une lamaserie depuis 1732. Il a réussi à survivre à la révolution culturelle grâce à l'intervention personnelle de Zhou Enlai.

Hutongs

Pékin: Hutongs

La ville change à toute vitesse et le vieux Pékin se réduit de jour en jour (même s'il représente encore environ un tiers de la surface urbaine).
Les Hutongs sont des vieux quartiers, aux ruelles étroites organisées en maillage serré, aux maisons basses avec des entrées discrètes qui s'ouvrent sur de larges cours intérieures: les Siheyuan.
Ces quartiers étaient traditionnellement habités par une population très modeste; mais depuis quelques années, ils sont devenus très à la mode et une nouvelle population beaucoup plus aisée est venue s'y installer ce qui entraine une sensible modification de l'atmosphère qui règne dans ces ruelles.

Cloisonnés

Pékin: Cloisonnés

Durant notre voyage, nous aurons de nombreuses occasions d'admirer les différents aspects de l'artisanat chinois; à Pékin, nous allons découvrir les émaux cloisonnés et les fabriques de perles.
La technique des émaux cloisonnés a été introduite en Chine au 13ème siècle et devint, après une longue période de développement, un art typiquement chinois. Le cloisonné est une technique de fabrication de bijoux, vases et autres objets de décoration en émail. Les objets produits par cette technique sont également appelés des cloisonnés.
Il s'agit de cerner le contour des motifs à l'aide d'une mince bandelette métallique soudée sur le champ du métal. Les alvéoles ainsi obtenues sont remplies d'émail. Le tout est ensuite cuit et poncé. Il faudra à l'artisan parfois plusieurs dizaines de bandelettes pour recouvrir quelques centimètres carrés : on comprend mieux la patience et l'habileté nécessaire !

Fabrique de perles

La Chine a développé la culture des perles d'eau douce dès le 2ème millénaire avant JC.
Les huîtres d'eau douce produisent des perles quand on effectue plusieurs incisions dans leur manteau et qu'on y loge un morceau du manteau d'une autre huître. Ce processus peut-être réalisé jusqu'à vingt cinq fois par mollusque produisant ainsi jusqu'à 50 perles à la fois, sur la même récolte et pour le même mollusque.
Ce qui explique que le coût de production est largement inférieur à celui des mollusques d'eau de mer.
Les Chinois ont atteint des niveaux de qualité très proches de ceux des perles des Mers du Sud.

Rue Liulichang

Pékin: Rue Liulichang

Petite mais célèbre, Liulichang est la rue des antiquaires: elle s'étend sur 800 mètres. C'est une rue très ancienne. à l'époque impériale, les candidats aux examens venaient dans les boutiques de cette rue pour y trouver leurs fournitures (papiers, livres, encriers...).
On trouve dans cette rue de célèbres magasins, vieux de plusieurs siècles: le plus grand magasin de livres anciens du pays, de grandes maisons d'édition, de nombreux antiquaires, des maisons de thé et de nombreux magasins proposant du matériel de calligraphie (pinceaux, encres, peintures...).
Nous aurons l'occasion à Xi'an d'aller dans une école de calligraphie.

Parc Olympique

Pékin: Cité olympique

Au nord de la ville, le site qui accueillit les Jeux Olympiques d'été en 2008.
Le stade principal est appelé le "Nid d'oiseau" compte tenu de sa structure; il peut contenir 80.000 places.
Il a été conçu par les architectes suisses, Herzog et De Meuron.
La piscine olympique a une capacité de 17.000 places: on l'appelle le "Cube" compte tenu de sa forme. Son originalité vient de sa structure: un matériau plastique transparent très résistant aux différences de pression et de température, qui laisse passer la lumière; il a déjà été utilisé pour l'Allianz Arena, le stade du Bayern à Munich.

Grande Muraille

Pékin: Grande muraille

Mais Pékin c'est bien sur un autre grand site, symbole de toute la Chine: La Grande Muraille.Depuis 1987, la Grande Muraille de Chine est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.
A environ 60 km au nord de Pékin, la Grande Muraille s'étire, de la frontière de la Corée au désert de Gobi, sur 6.700 km de long avec des murs de 8m de hauteur et de 7 à 10m de largeur; elle est ponctuée de tours de guet et de bastions sur toute sa longueur. Elle a été édifiée à partir du IIIe siècle av. J.-C. et jusqu'au 7ème siècle pour défendre la frontière nord de la Chine contre les barbares. C'est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l'humanité à la fois en longueur, en surface et en masse.

On a pu dire que la Grande Muraille était visible à l'oeil nu de la lune, ce qui est faux: par contre, certains cosmonautes ont affirmé l'avoir distinguée lorsqu'ils étaient en orbite dans une station spatiale.

Bien sur, profitant de la multitude de visiteurs, de nombreux commerçants se sont installés aux abords des accès à la Grande Muraille pour proposer des souvenirs locaux.

Xi'an

Ce soir, nous prenons le train de nuit pour Xi'an, à 1.200 km à l'ouest de Pékin. Les fameuses couchettes "molles" (c'est-à-dire de 1ère classe) pour passer une nuit très confortable!

Tour ambour

Xi'an est considérée comme une ville moyenne: plus de huit millions d'habitants quand même!!
Au moyen-âge Xi'an était une des plus grandes villes du monde: c'était le point de départ de la route de la soie vers l'occident. Ses remparts datent de la dynastie Ming tout comme les magnifiques tours de la Cloche et du Tambour; la cloche était autrefois frappée à l'aube alors que le tambour était battu au coucher du soleil.
C'est désormais une ville en pleine modernisation qui n'a rien à envier aux capitales occidentales.

Pagode de l'oie

Pagode de l'Oie

La petite pagode de l'oie sauvage a été construite en 707, sous la dynastie Tang. La pagode s'élevait initialement à 45m. Mais en 1556, un tremblement de terre a endommagé la pagode qui perdit ainsi 2 de ses 15 étages: elle est depuis restée en l'état.
La pagode est faite d'une structure de briques entourant un espace vide sur une base carrée. Dans le jardin de la pagode, une énorme cloche permet de faire un voeu! pour 5 yuans! C'est plus économique de confier ses voeux à ce vieil arbre !

JadeAtelier de Jade

Voilà encore un artisanat que les chinois maitrisent parfaitement depuis l'antiquité: le travail du jade. Les chinois aiment le jade non seulement en raison de sa beauté, mais aussi et c'est le plus important en raison de sa culture, sa signification et son humanité. Confucius lui-même trouvait 11 vertus dans le jade.
Les objets de jade réalisés à Xi'an sont d'une grande qualité: ils se distinguent par la qualité des pierres précieuses utilisées et la finesse du travail.
Certaines réalisations sont de réelles d'oeuvres d'art dont le prix peut facilement dépasser 500.000 yuans soit plus de! 60.000€ !

Ecole de calligraphie

Notre passage à Xi'an va nous permettre de nous initier à cette technique complexe qu'est la calligraphie. Allez, voila l'occasion de retourner à l'école!!

Xian

Armée de Terre Cuite

L'Armée de Terre Cuite est le monument incontournable de Xi'an.
C'est au 2ème siècle avant JC que l'empereur Qin décida de réaliser, en même temps que son tombeau, une armée de soldats en terre cuite destinée à le protéger après sa mort. Cet immense site funéraire ne fut découvert que récemment et par hasard en 1974.
Une dizaine de fosses ont été aménagées autour du tombeau de l'empereur. Elles contiennent environ huit mille statues de soldats et de chevaux en terre cuite. C'est "l'armée enterrée", destinée à garder l'empereur défunt. Ces statues ont entre 1,70 et 2,00 de haut; elles sont toutes différentes (physionomie, armes, vêtements, position des bras!) et un peu plus grandes que nature.

L'édification de la nécropole a nécessité 36 ans d'ouvrage, avec une main-d'oeuvre de quelque 700 000 personnes. D'après l'historien Sima Qian, les ouvriers ayant préparé le tombeau et assisté à l'enterrement ont été emmurés vivants dans le mausolée à la fin de la cérémonie afin que les secrets de sa construction ne soient pas divulgués.
Un musée présente différents objets découverts dans la nécropole et en particulier 2 chariots en bronze: un char de combat conduit par un guerrier et un char de promenade pour l'empereur.

Bill Clinton et Jacques Chirac, entre autres, sont venus admirer cette "armée" exceptionnelle.

Quartier musulman

C'est au VIIème siècle, que des marchands arabes sont venus s'installer à Xi'an: ils se sont implantés là et le quartier musulman est devenu aujourd'hui un quartier haut en couleurs.

Nouilles

Nouilles

Depuis des millénaires, les nouilles constituent l'un des principaux aliments de base du chinois.
Elles sont parfois étirées à la main comme certains boulangers pétrissent encore la pâte à pain. En Chine, la fabrication des nouilles par les mains expertes des chefs cuisiniers suscite l'admiration.

Nous reprenons l'avion à Xi'an pour rejoindre Shanghai, environ 1.300 km à l'est.
Située à l'embouchure du YangTsé, Shanghai est la ville la plus peuplée de Chine; avec ses 23 millions d'habitants, elle est aussi une des plus grandes mégapoles du monde.
Elle a accueilli la dernière exposition universelle en 2010.

Jardin du Mandarin Yu

Jardin Mandarin Yu

Bien que résolument orientée vers l'avenir, Shanghai dispose d'un vieux quartier où on trouve encore de nombreux temples, jardins et maisons anciennes.

Voici par exemple un petit jardin considéré par les chinois comme l'un des plus somptueux: le jardin du Mandarin Yu. Il a été construit en 1559, sous la dynastie Ming, en tant que jardin privé par Pan Yuyuan, qui passa près de 20 ans à l'aménager pour la retraite de son père Pan En, un officiel de haut rang.

Moines

Temple du Dieu de la Ville

Le Temple du Dieu de la Ville abritait les divinités qui protégeaient la ville. Derrière le très beau porche d'entrée, le pavillon principal dont la toiture s'orne de dragons et de combattants en terre cuite sculptée, abrite une salle emplie de sculptures flambant neuves.
C'est dans un 2ème bâtiment que prient les moines.

Vieux Shanghai

A Shanghai, s'il y a un endroit à ne manquer sous aucun prétexte, c'est la Vieille ville. Shanghai est encore une des rares villes Chinoise à bénéficier d'un vieux quartier très important, véritable ville dans la ville, au décor merveilleux qui permet au visiteur d'imaginer ce qu'était la Chine avant la modernisation.
Il est facile de se perdre dans ces ruelles sinueuses: bien qu'elles aient été aménagées et nettoyées, elles sont toujours étroites et encombrées, ce qui donne à ce quartier une ambiance particulière qui rappelle un passé d'aventures et d'événements mystérieux.

Concession FrançaiseCité Bourgogne

Le quartier qu'on appelle la "concession française" a été placé sous administration française de 1849 à 1946.
Il fait bon flâner au milieu des ruelles historiques bordées de platanes centenaires et ou on retrouve encore de magnifiques villas de style "art déco". Le contraste entre ces bâtiments à l'architecture occidentale et le reste de la ville est saisissant!

Cité Bourgogne

A la demande des chinois, les français construisirent dans la Concession ce qu'on appelle à Shanghai, des lilongs, ce qui correspond un peu aux Hutongs de Pékin: des quartiers d'habitation simples et denses avec des maisons modestes regroupées sur une cour et distribuées par des rues très étroites afin d'optimiser l'espace. La Cité Bourgogne, particulièrement bien conservée, est un bon exemple de ces lilongs.

Quartier Art Déco

A l'inverse, certains lilongs ont fait l'objet d'une reconversion complète et abritent désormais des boutiques et restaurants de luxe et sont devenus des quartiers très branchés!

Maison du Parti Communiste

Au 76 de la rue XingYe Lu, se trouve une maison en brique grise magnifiquement restaurée ; c'est là qu'en juillet 1921, le Parti communiste chinois y fut officiellement fondé et y a tenu son premier Congrès.

Echafaudages en bambou

Echaffaudages bambou

Les échafaudages en bambous: plus solides que l'acier (dit-on)... et beaucoup plus économiques!

Jusqu'à nos jours, il est peu de bâtiments chinois qui n'aient été construits sans le concours des bambous: la structure tubulaire des tiges permet, en effet, d'obtenir une résistance exceptionnelle pour un poids somme toute limité.

Fu Xing Park

Fuxing Park

On a vu qu'à Pékin, les chinois avaient plaisir à se retrouver dans des parcs pour des activités multiples: à Shanghai, c'est pareil: en particulier l'immense parc Fuxing, au milieu de la "Concession française", est le lieu de RDV de nombreux chinois qui se retrouvent là, en particulier le matin, pour discuter, chanter, danser ou pratiquer toutes sortes de sport.
Ici, concert improvisé et surprise avec ces vieilles chansons françaises: elles sont ici très populaires et tout chinois les considère comme! authentiquement chinoises !

Une ambiance tout à fait exceptionnelle qu'apprécient en particulier les retraités de Shanghai.

Musée BoudhaMusée de Shanghai

Fondé en 1952, le musée de Shanghai a occupé deux sites avant de s'installer sur la Place du Peuple, au coeur de la ville, dans un nouveau bâtiment inauguré en décembre 1995.
Constitué d'une base carrée et d'un plafond rond, il reflète la philosophie chinoise, le ciel rond couvrant la terre carrée, parfaite illustration du Yin et du Yang.
Spécialisé dans l'art chinois ancien, il regroupe les trésors de la ville, en dix galeries principales: bronzes, sculptures, céramiques, peintures, calligraphies, sceaux, jades, mobilier Ming et Qing, arts des minorités, numismatique.
Parallèlement à ses collections permanentes, le musée dispose d'espaces réservés aux expositions temporaires, chinoises ou internationales. Actuellement, le musée présente une exposition consacrée aux impressionnistes de Barbizon!

Atelier de soie

Voilà encore un artisanat renommé de la Chine : la soie.
La route de la soie terrestre partait de Xi'an mais cependant Shanghai a toujours disposé de fabriques réalisant des soieries de haute qualité. Aujourd'hui nous avons l'occasion de visiter une de ces fabriques où les secrets de fabrication vont nous être dévoilés.

Bund

Ancien coeur commercial et financier de la ville, le Bund, le boulevard qui longe le fleuve Huangpu, est aujourd'hui l'emplacement privilégié pour contempler Pudong et ses tours futuristes, symbole de la puissance nouvelle de la Chine et en particulier de Shanghai.

Pudong

Shanghai, Pudong

Véritable ville nouvelle créée en moins de 10 ans sur près de 500 km2, soit la surface de Singapour, Pudong atteste de la nouvelle puissance créatrice de la Chine et abrite aujourd'hui les bâtiments les plus emblématiques du pays.

Le Shanghai World Financial Center est la tour actuellement la plus haute de Chine: avec 101 étages, elle culmine à 474m; on l'appelle familièrement ici l'ouvre-bouteille!!
A coté, la tour Perle de l'Orient, la tour de la télévision atteint 468m; grâce à son architecture audacieuse, une sorte de bilboquet géant, elle reste une des réalisations les plus prestigieuses et typiques de Shanghai.
Mais c'est la Tour de Shanghai, actuellement en cours de finition, qui sera la plus grande: avec 632 m et 121 étages ce sera la plus haute tour de Chine et la 2ème du monde.

Shanghai by night

Shanghai, centre commercial

Mais c'est de nuit que Shanghai nous offre les plus belles images de son modernisme échevelé en particulier dans ses centres commerciaux d'un luxe sans égal de par le monde.

Guilin

A 1.300 km au sud-ouest de Shanghai, Guilin va nous donner l'occasion de remonter le temps et de pénétrer dans la Chine rurale.

La campagne

60% de la population chinoise vit en zone rurale. C'est encore une économie de subsistance: un recours généralisé à la force animale et humaine, une faible mécanisation.
Ren Xiao Zhong partage avec nous ses souvenirs de la vie à la campagne en Chine.

L'exode rural reste très important. Après avoir été au centre des premières réformes dans les années 1970, les campagnes chinoises ont été délaissées au profit des villes durant la décennie 1990. Elles ont vu leur situation socio-économique se dégrader. La nouvelle administration a décidé d'y faire face, en lançant notamment un plan spécial accompagné d'importants financements. Mais pour faire évoluer le statut des campagnes, il est impératif de régler les grands défis que sont l'exode rural, la question foncière et la participation politique des paysans...

Fabrique de thé

Fabrique de thé

Depuis des millénaires, le thé est indissociable de la civilisation chinoise. Bien plus qu'une simple boisson d'agrément, il représente en Chine une véritable institution sociale et culinaire: les chinois boivent du thé tout au long de la journée, chez eux comme sur leur lieu de travail.

Eventails

Fabrique d'éventails

En Chine, l'éventail est resté un élément essentiel de l'art de vivre et de la culture. Les plus grands peintres l'ont utilisé comme support pour leurs oeuvres. Objet indissociable des rites traditionnels de la Chine, l'éventail est un accessoire fondamental dans le théâtre de même que dans certains arts martiaux.

Rivière Li

Rivière Li

La rivière Li traverse les villes de Guilin et Yangshuo et serpente dans un paysage qui a toujours été source d'inspiration pour les artistes chinois.
La Rivière Li ressemble à un ruban de soie vert flottant entre les collines et le relief karstique; elle dessine des "Dents de Dragon" qui évoquent irrésistiblement le décor irréel de la Baie d'Halong au Vietnam. Les monts escarpés se reflètent dans l'eau: les paysages sont sublimes. Le bateau se balade tranquillement sur un cours d'eau qui semble étroit, écrasé par les majestueux pains de sucre qui longent la rivière de chaque côté.

Le long des berges, on aperçoit le spectacle ininterrompu de la vie quotidienne: femmes lavant leur linge, enfants et buffles domestiques se rafraichissant dans la rivière, paysans travaillant dans les rizières. Sur l'eau, de petits bacs naviguant en tous sens et des pêcheurs sur leurs radeaux de bambou.
Les chinois préfèrent effectuer la promenade à partir de Xingping sur un bateau de pêcheur ou sur un radeau en bambou en fin de journée lorsque le soleil se faufile derrière les pains de sucre.

Yangshuo

Spectacle Son & Lumières (Yangshuo)

Le spectacle "Son et Lumières" de Yangshuo a été mis en scène par Zhang Yimou (le grand metteur en scène de la cérémonie des Jeux Olympique de 2008 de Pékin et célèbre cinéaste chinois).
Ce spectacle de 70 mn a été présenté au public pour la première fois en mars 2004; plus de 600 figurants, chanteurs et danseurs, sont les artisans du succès de ce grand spectacle "Son et Lumières" qui attire chaque année près d'un million de spectateurs du monde entier.
Les différents tableaux mettent très bien en valeur, par des jeux de lumières et de fumigènes, le cadre fantasmagorique des montagnes karstiques de Yangshuo.

Canton

A environ 1.000 km à l'est, voici Canton.
Canton, Guangzhou en chinois, est la capitale du Guangdong, le sud de la Chine. Avec près de 12 millions d'habitants, c'est la 3ème ville de Chine.

La ville

Favorisée par la proximité de Hong Kong, Canton a été une des premières villes à s'ouvrir aux investissements étrangers; d'ailleurs, la foire internationale de Canton, qui se tient 2 fois par an, est l'une des plus grandes foires commerciales au monde.

Mais aujourd'hui son avenir est quelque peu incertain: la ville est en effet prise en tenaille entre le rayonnement de sa voisine Hong Kong et l'irrésistible développement de Shanghai.

Tombeau de Zhao Mei, roi de Yue

Tombeau

A Canton, une des principales curiosités est le tombeau de l'empereur Zhao Mei. Sa découverte, en pleine ville, lors de travaux en 1983, a eu un grand retentissement; il vivait au 2ème siècle avant JC.

Dans la chambre funéraire, à l'intérieur d'un double cercueil en bois laqué, le corps du roi était enveloppé d'un linceul de jade aux pièces reliées par des fils de soie; on avait déposé sur celui-ci 9 sceaux d'or dont celui du roi, un sceau d'or de 142 carats. Sa tête reposait sur un oreiller de perles.

Marché Qingping

Marché Quimping Une bonne partie du marché Qingping a été déménagée en dehors du centre de la ville; cependant, il a gardé son activité centrée sur tous les produits nécessaires à la pharmacopée chinoise: le ginseng puissant reconstituant, des scorpions séchés qui seraient efficaces contre la laryngite du fumeur, les nerfs de porc ficelés en petits fagots ou les hippocampes séchés servant dit-on à faire disparaitre les goitres!

Quartier Shamian

Quartier Shamian

Comme à Shanghai, il y avait à Canton une concession franco-anglaise concédée en 1861 par le gouvernement chinois à l'époque de la guerre de l'opium: c'est l'île de Shamian, longue de 1km et large de 400m. Cette concession était ainsi un îlot de civilisation anglo-française.

Aujourd'hui ce quartier est toujours aussi étonnant avec ses banians et ses demeures autrefois cossues de style victorien ou second empire. Par exemple, l'ancien consulat de France.

Hong Kong

Hong Kong

Seulement 120 km nous séparent de Hong Kong: un ferry rapide va nous y amener en moins de 2 heures.
Hong Kong est située à l'extrême sud de la Chine. La ville s'étend principalement sur l'île de Hong Kong, la presqu'île de Kowloon et l'île de Lantau sur laquelle à été construit un nouvel aéroport, l'ancien, en pleine ville, étant particulièrement dangereux.
Hong Kong est la ville la plus riche de Chine; son économie est une des plus libérales au monde. C'est un pôle financier et commercial d'envergure mondiale.

Victoria PeakColonie britannique depuis le traité de Nankin (1842) comme Macao, sa voisine, Hong Kong a été rétrocédée à la Chine en 1997 mais demeure fondamentalement différente du reste de la République populaire de Chine. Une loi maintient son régime politique; sa monnaie reste le dollar HK, sa langue officielle est l'anglais et Hong Kong reste un port franc au commerce totalement libre.
La frontière entre Chine et Hong Kong est assez hermétique puisqu'un visa est nécessaire à tout chinois qui désire venir à Hong Kong.

Selon les termes du traité sino-britannique, la Chine s'est engagée à ce que Hong Kong garde ce statut autonome pendant au moins 50 ans afin de préserver l'équilibre économique et financier de la région.
Un funiculaire permet un accès rapide au Pic Victoria qui domine l'île de Hong Kong et nous offre un panorama exceptionnel sur l'île et Kowloon.

Aberdeen

Au sud de l'île, Aberdeen est un petit port de pêche dont le nom a été donné par des écossais de Hong Kong: une partie de la population vit encore sur des bateaux.
On y rencontre les derniers sampans de Hong Kong qui voisinent désormais avec des yachts de grand luxe.

Aberdeen

Le "Jumbo Floating Restaurant" est un restaurant spécialisé dans les fruits de mer; dessiné comme un palais chinois, il peut accueillir 2.300 personnes: c'est l'un des plus vastes restaurants flottants du monde et une véritable attraction de Hong Kong.

Repulse Bay

A coté d'Aberdeen, la plus belle plage de Hong Kong: Repulse Bay.

Boulevard des Stars

Boulevard des Stars

A l'extrême sud de la presqu'île de Kowloon, le long du front de mer, l'Avenue des Stars rend hommage aux vedettes du grand écran qui ont fait de Hong Kong l'Hollywood de l'est asiatique.
Avec pour toile de fond le trafic incessant de la baie Victoria, on retrouve différentes scènes de tournage, des plaques commémoratives d'évènements marquants de l'histoire du cinéma local, des empreintes de mains, comme à Hollywood, mais aussi une statue de 2m de haut de la star locale: Bruce Lee.

Temple de Tin Hau

En plein coeur de Kowloon, le temple de Tin Hau est dédié à la déesse de la mer, protectrice des pêcheurs.
A l'abri de grands banians, le temple est divisé en 5 parties: la partie centrale, la plus grande, est proprement dédiée à Tin Hau.

Marché fruits et légumes

Les quartiers populaires et authentiques de Kowloon abritent d'incroyables marchés à ciel ouvert. Toujours très animés, ils grouillent de monde et restent l'endroit idéal pour découvrir tous les produits locaux.

Temple Street

Temple Street

Le marché de Temple Street ne s'anime que le soir; on y trouve une diversité étonnante d'articles hétéroclites.
Ici, bibelots, théières, composants électroniques, montres, vêtements, jades ou antiquités sont examinés avec attention et font l'objet d'intenses marchandages, tandis qu'alentour se dégustent fruits de mer, plats de riz, de nouilles et autres spécialités locales.
Ce lieu incontournable est tellement imprégné de culture locale qu'il a servi de décor à bon nombre de films policiers locaux.

Kowloon

Nathan Road est l'épine dorsale de Kowloon. Cette grande et ancienne avenue commerciale est symbolique de l'activité et de la frénésie permanente qui règne dans ce quartier et qui se propage dans toutes les rues avoisinantes.

Kowloon

La nuit venue, l'animation ne cesse pas; la ville va se cacher derrière ses innombrables enseignes lumineuses qui ajoutent à l'impression de densité. Hong Kong prend alors une atmosphère magique et irréelle qui va s'ajouter à son activité foisonnante, bouillonnante et cosmopolite qui ne cesse jamais!

Peninsula

Les Rolls du Peninsula

Fondé en 1928, combinant aujourd'hui les styles colonial et moderne, l'Hôtel Peninsula reste un hôtel de légende sur le plan mondial et un monument emblématique de l'ère victorienne. L'hôtel dispose, pour le transport de ses clients, d'une flotte de 14 Rolls-Royce.

Kimberley Terrace

A proximité de Nathan Road, Kimberley Terrace propose un ilot de calme où les terrasses de restaurant recréent une atmosphère méditerranéenne.

Centres commerciaux

Les centres commerciaux ont connu un développement exceptionnel et rivalisent de luxe, de lumières et d'animation. Harbour City est le plus grand: construit à l'emplacement de l'ancien aéroport qui, coincé au sud de la presqu'île de Kowloon, se retrouvait beaucoup trop exigu et dangereux, ce centre commercial regroupe plus de 700 boutiques!. Une ville dans la ville !!

Symphonie des Lumières

La nuit l'île de Hong Kong nous réserve le plaisir d'un spectacle féérique où la ville illuminée se recouvre de ses plus beaux habits.
Chaque soir Hong Kong présente la "Symphonie des Lumières", un spectacle son & lumières sur les gratte-ciel de l'île de Hong-Kong et que l'on apprécie particulièrement de la presqu'île de Kowloon.

Kowloon